L’application StopCovid permet de lutter contre la Covid-19

StopCovid, application dediee au coronavirus, les chiffres lies au logiciel
© JOEL SAGET / AFP

StopCovid est une application mobile qui a été lancée début juin 2020 par le gouvernement français pour retracer les personnes affectées par l’épidémie du coronavirus. Des chiffres concernant ce logiciel ont récemment été dévoilés par la Direction générale de la Santé.

StopCovid : de nouvelles informations révélées sur l’application

En date du 19 août 2020, la Direction générale de la Santé a révélé que l’application StopCovid avait été téléchargée 2,3 millions de fois sur les plateformes Apple et Android. Cependant, selon les chiffres recueillis, le logiciel a permis de notifier uniquement 72 individus à risque dans le cadre du nouveau coronavirus. Il a été noté que l’utilisation de ce nouveau système est toutefois encore très faible.

L’efficacité de ce logiciel conçu pour lutter contre le coronavirus

Selon le ministère des Solidarités et de la Santé, l’application est efficace dès lors qu’une personne et ses contacts en disposent. L’utilisation de StopCovid peut s’avérer particulièrement utile dans les lieux où le virus pourrait circuler activement. Les Français sont encouragés par la Direction générale de la Santé à télécharger l’application surtout pour les endroits très fréquentés comme les restaurants et les bars.

Comment fonctionne cet outil technologique ?

StopCovid utilise la technologie sans fil Bluetooth pour détecter et garder une trace de toutes les personnes croisées par l’utilisateur de manière prolongée. Cela concerne les contacts qui remontent aux 15 derniers jours et a moins d’un mètre de distance. L’application prévient ensuite en cas de contamination. Le logiciel StopCovid est compatible avec la plupart des applications de traçage européennes, qui s’appuient sur une solution technologique mise en avant par Google et Apple.

Les failles de ce système de lutte contre le coronavirus

L’application promut par la Direction générale de la Santé a dû faire face à des controverses, notamment pour son principe ainsi que pour les choix techniques faits par le gouvernement. L’opposition estime que StopCovid n’est pas suffisamment utile au regard des risques qu’elle comporte comme la protection des données personnelles. Fin juillet 2020, la Cnil a mis en demeure l’État de régler plusieurs irrégularités sur l’application StopCovid dans un délai d’un mois et de se prononcer sur l’efficacité de celle-ci dans la lutte contre l’épidémie.

Avec l’AFP/Relaxnews

label, , ,

A Propos de l'Auteur

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *