Cyberharcèlement : Instagram veut sensibiliser à ce sujet

Cyberharcelement sur Instagram, l application lance la campagne LePoidsDesMots
© Photography Courtesy of Instagram

Pour lutter contre le cyberharcèlement, Instagram lance une campagne de sensibilisation qui a été baptisée « #LePoidsDesMots ». L’application propose des ateliers de prévention dans des écoles à travers toute la France.


7 000 jeunes seront formés à la lutte contre le cyberharcèlement

Le réseau social Instagram ambitionne de former pas moins de 7 000 jeunes à la lutte contre le cyberharcèlement. La campagne se déroulera dans environ 300 établissements scolaires entre septembre 2021 et juin 2022. Les associations Génération Numérique et e-Enfance sont les partenaires officiels de ce projet consacré au cyberharcèlement.

L’application propose des ateliers destinés à la sensibilisation

Ce sont près de 1 800 ateliers de prévention destinés aux 11 à 15 ans qui ont été annoncés par Instagram. Le but de cette nouvelle campagne de lutte dans le milieu scolaire est d’éduquer la jeunesse sur le cyberharcèlement, de leur apprendre à se protéger de ce phénomène. Ces derniers apprendront également à venir en aide aux victimes de harcèlement ou d’intimidation et à dénoncer les harceleurs. Les parents d’élèves pourront également participer à ces séances pour mieux aborder le sujet avec leurs enfants.


Renseignez-vous sur « #LePoidsDesMots », soutenue par Brigitte Macron

Le programme « #LePoidsDesMots » dédié au cyberharcèlement est soutenu par le Secrétaire d’État en charge de l’Enfance et des Familles, Adrien Taquet, ainsi que par Brigitte Macron. Adam Mosseri, PDG du réseau social, a déclaré dans un communiqué le 21 septembre 2021 que le combat contre le harcèlement est la priorité absolue de l’application mobile. Il a révélé que cette campagne destinée aux lycéens et collégiens, qui est soutenue par le gouvernement, est une première en France.

Ce qui a incité la plateforme à parler du cyberharcèlement

C’est après avoir été pointé du doigt dans une étude menée par sa propre maison-mère, Facebook, que l’application a décidé de sortir ses armes avec l’hashtag « #LePoidsDesMots ». L’enquête sur les dangers des réseaux sociaux avait démontré à quel point la plateforme pouvait avoir des effets néfastes sur la santé mentale et l’image de ses plus jeunes utilisateurs face au cyberharcèlement. Ainsi, l’appli compte bien redorer son blason !

Avec l’ETX Studio/AFP

label, , ,

A Propos de l'Auteur

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *