#CovidSOS : un appel à l’aide pour sauver des vies

CovidSOS, le hashtag qui fait l unanimite sur Twitter, Whatsapp et Facebook
© Photographie Noah SEELAM / AFP

En plus d’être source de divertissement et de distraction en cette période incertaine liée à la Covid-19, les différents réseaux sociaux peuvent aussi sauver des vies. En tout cas, c’est ce que nous démontre l’hashtag #CovidSOS sur les plateformes Twitter, Facebook ou encore Whatsapp.


L’Inde utilise #CovidSOS pour des urgences liées au coronavirus


En Inde, l’application Twitter s’est transformée en centre d’appel à l’aide en raison du coronavirus. Alors que la deuxième vague de la Covid-19 dans le pays s’avère dévastatrice, la population n’a eu d’autres choix que d’utiliser des moyens comme #CovidSOS sur le média social pour trouver des places dans des hôpitaux, qui deviennent de plus en plus rares, ou encore des bouteilles d’oxygène.


Un élan de solidarité sur Facebook et Whatsapp


Les applications de Mark Zuckerberg ont également été envahies par un incroyable élan de solidarité grâce à #CovidSOS. De nombreux groupes sur Facebook et Whatsapp continuent d’être inondés de messages demandant de l’aide. Un grand nombre d’internautes n’hésitent pas à répondre à différentes demandes via l’hashtag #CovidSOS, permettant aux personnes en difficultés d’accéder aux soins nécessaires dans les plus brefs délais.

Informez-vous sur les aides proposées au gouvernement indien


Face à cet afflux de demandes présentes sur les réseaux sociaux aux millions d’utilisateurs, via l’hashtag #CovidSOS, le gouvernement indien a finalement réagi. Il élaborera très vite un plan avec les hôpitaux ainsi que les fournisseurs d’oxygène. La France a aussi proposé de soutenir la population indienne en envoyant des respirateurs. D’autres pays comme les États-Unis, l’Allemagne et le Royaume-Uni apportent également leur soutien.


De nombreux hashtags actuellement en circulation


Outre l’hashtag #CovidSOS, d’autres comme #COVIDEmergency2021 ou encore #IndiaNeedsOxygen inondent Facebook, Twitter et Whatsapp. Ces messages sont repartagés pour augmenter leurs chances de devenir viraux dans le but de pouvoir aider les gens dans le besoin. Un internaute a fait une demande d’éviter d’utiliser #CovidSOS pour des tweets généraux sur le célèbre réseau social Twitter afin de permettre une identification plus facile des messages qui doivent être traités en urgence.

Avec l’ETX Studio/AFP

label, , ,

A Propos de l'Auteur

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *