Réseaux sociaux : un soutien pour la jeunesse

Reseaux sociaux, les jeunes et la depression pendant la pandemie
© Photographie insta_photos / IStock.com

Le rôle des réseaux sociaux s’avère primordial en cette période de pandémie mondiale de la Covid-19. De nombreux jeunes qui souffrent de troubles psychologiques y trouvent une source de réconfort.


L’importance des réseaux sociaux pour les adolescents


Selon une nouvelle étude de Common Sense, plus d’un adolescent et d’un jeune adulte sur cinq déclare que les réseaux sociaux sont très importants pour eux. Ces plateformes les aident à se sentir moins seuls, à obtenir des conseils, à s’exprimer de manière créative ou encore à s’inspirer des autres, surtout pendant la pandémie de la Covid-19.


Des plateformes qui aident à lutter contre la dépression


Les jeunes Américains qui souffrent de dépression sont davantage susceptibles de considérer les réseaux sociaux comme « très importants ». Contrairement aux idées reçues, l’utilisation des ressources en ligne peut s’avérer bénéfique pour les 14 à 22 ans qui se sentent déprimés, anxieux ou stressés en cette période de pandémie. Dans le cadre de cette étude menée par Common Sense, un jeune sondé de 22 ans a déclaré qu’il avait consulté plusieurs forums de discussions sur les réseaux sociaux sur l’anxiété et la dépression et avait ainsi trouvé diverses façons d’aborder le problème et de bons conseils.


Seulement 17 % des jeunes qui ont été interrogés estiment que les réseaux sociaux contribuent à leur mal-être. En ce qui concerne la consultation des sites dédiés à la santé et au bien-être, les chercheurs ont noté des différences pertinentes entre les groupes démographiques. Il a été constaté que les adolescentes sont plus susceptibles de faire des recherches sur les états anxieux, les problèmes de stress et de dépression ou encore les troubles alimentaires que leurs homologues masculins.


Se tourner vers les réseaux sociaux pour du réconfort


Alors que la pandémie de la Covid-19 inquiète de plus en plus les professionnels de santé sur les troubles psychologiques, la jeunesse américaine ainsi que du monde entier se tournent vers les réseaux sociaux pour être réconfortée dans ces moments les plus sombres de l’histoire. Le phénomène est encore plus présent chez les jeunes dont les proches ont contracté la Covid-19.


Avec l’ETX Studio/AFP

label, , ,

A Propos de l'Auteur

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *