Une nouvelle application voit le jour

Application Biosphere, Kim Huynh Kieu cree un logiciel pour l agriculture
© Photographie Rezel Apacionado / Unsplash

Pour encourager et aider les fermiers à faire pousser leurs aliments de façon naturelle, Kim Huynh-Kieu propose une application baptisée « Biosphere ». Devenir néo-agriculteur n’a jamais été aussi simple !


Le néo-agriculteur se voit dédier une application


Dans le but de réduire les risques, le temps et la complexité de se lancer dans l’agriculture, une nouvelle application dédiée a été conçue par le designer Kim Huynh-Kieu. Ce logiciel, qui a une forte ressemblance avec le jeu vidéo SimCity, offre la possibilité au maraîcher de dessiner l’exploitation de ses rêves.


Comment fonctionne ce logiciel consacré à l’agriculture ?


Grâce à des modèles d’intelligence artificielle utilisés par eBay ou Facebook, « Biosphere » aide les jeunes agriculteurs à protéger leur culture des nuisibles. L’application dédiée à l’agriculture permet également de choisir les meilleures complémentaires de fruits et légumes à planter en fonction de leur localisation. Comme un réseau social, l’application prévoit aussi des évènements tels que « pousse de feuilles » ou « attaque d’un ravageur ». Ces informations sont par la suite prises en compte par le machine learning et sont affinées afin de venir en aide aux autres utilisateurs du logiciel.


En sus des fonctionnalités mentionnées plus haut, la nouvelle application de Kim Huynh-Kieu prédit les points de vigilance dans le monde agricole et intègre les données météo. Le logiciel conseille également le fruit ou légume à planter pour maximiser le rendement d’un petit lopin de terre. « Biosphere » propose des solutions entre les besoins des agriculteurs et la nature pour produire de la nourriture.


Le créateur de cette application s’est expliqué


Dans un entretien, Kim Huynh-Kieu explique que son but avec cette application est avant tout de lever le frein sur la complexité de la connaissance pour les néophytes, car c’est le vrai problème à résoudre quand l’on se lance dans l’agroécologie. Le créateur de « Biosphere » avoue s’être inspiré des géants du web comme Facebook pour ce projet. Il raconte qu’il avait quitté son job de designer pour passer plusieurs mois avec des passionnés d’agriculture biologique, à pratiquer le maraîchage et cela dans plusieurs pays.


Avec l’ETX Studio/AFP

label, , ,

A Propos de l'Auteur

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *