Andrea Borello : un passionné de politique

Andrea Borello, influenceur politique sur le reseau social TikTok
© Mattias Corrasco

Andrea Borello est présent sur divers réseaux sociaux mais c’est sur TikTok qu’il a rencontré le plus de succès jusqu’à présent. Âgé de 21 ans seulement, l’influenceur explique que c’est son petit frère de 16 ans qui lui a proposé de se lancer sur ce réseau social très prisé des jeunes et aux millions d’abonnés.


Qui est Andrea Borello ?


Connu en tant qu’influenceur politique, Andrea Borello est un jeune étudiant italien à Sciences Po Bordeaux. Il est aussi responsable national de l’association écologiste Friday For The Future. Il décrypte sur le réseau social TikTok les actualités politiques mondiales et rassemble plus de 100,000 followers. Andrea Borello publie quotidiennement des vidéos. Sa dernière série en date est celle des élections aux États-Unis, qui a rencontré un franc succès.


Le parcours de l’influenceur

Andrea Borello raconte que dès son plus jeune âge, il voulait être Président du Conseil (équivalent italien du Premier ministre). L’influenceur fait ressortir que dans son équipe de football on l’appelait toujours « Monsieur le Maire ». Depuis, Andrea Borello analyse la politique et n’hésites pas publier, sur TikTok, ses ressentis et ses opinions afin de les partager avec ses nombreux followers.


Quel est le but de ce jeune TikTokeur ?


L’objectif d’Andrea Borello est d’atteindre un public qui ne s’intéresse pas généralement aux affaires publiques. Son but est de voir si le réseau social, souvent critiqué pour ses contenus sans intérêt et aux formats très addictifs, peut accueillir du contenu dit « sérieux ». Le blogueur souhaite avant tout influencer fortement son audience, particulièrement la jeunesse, de façon à les intéresser à la politique et ainsi leur permettre d’exercer un vote conscient dans le futur, dès qu’ils y auront droit.


La diffusion de l’information s’adapte à la technologie


À travers Andrea Borello, on peut noter une constante demande de changement des supports de l’information de la part d’une partie de la population. De l’article de journal à la télévision en passant par le réseau social, dont des vidéos sur YouTube, sur Instagram et maintenant sur TikTok, les données s’adaptent et se diffusent différemment aujourd’hui.
Avec l’AFP/Relaxnews

label, , ,

A Propos de l'Auteur

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *