L’application fitness Peloton gagne en popularité

Application fitness, Peloton est une appli qui mele sport et musique
© Photography Josh Filauri

Avant l’avènement de la pandémie mondiale, l’entreprise Peloton était surtout connue pour son aspect fitness, ses tapis de course connectés et ses vélos d’appartement. La Covid-19 a permis à l’enseigne de se transformer en véritable service de streaming musical et application pour ceux qui souhaitent améliorer leur condition physique, perdre du poids, brûler des calories, ou bénéficier d’une remise en forme.


L’application a réussi à séduire un large public


L’application de musique est plébiscitée par des personnalités de renom comme Hugh Jackman, Michelle Obama ou encore Usain Bolt. Cependant, la pandémie qui a causé la fermeture des salles de sport lui a permis de séduire un public plus large. L’application officielle axée sur l’activité physique et la musique compte aujourd’hui 5,9 millions de membres. Au quatrième trimestre de son année fiscale, les revenus liés aux abonnements de cette entreprise dirigée par John Foley ont atteint 281,6 millions de dollars.


L’appli multiplie les partenariats avec l’univers de la musique


L’application sur téléphone mobile et tablettes est désormais connue pour ses séances de sport aux rythmes des chansons de Lady Gaga et de Queen. La plateforme consacrée aux entraînements a récemment annoncé un partenariat avec le groupe de rock anglais afin de pouvoir inclure des morceaux comme « Don’t Stop Me Now » et « Bohemian Rhapsody » dans son programme de fitness qui inclut musculation, cardio training, course à pied, pilates, gymnastique, aérobic ou encore gym douce. L’enseigne a précisé dans un communiqué que « chaque playlist Peloton x Queen illustrera le son du groupe d’une manière qui sera propre aux cours de fitness et aux instructeurs » de l’application.


Pour cette application, qui dispose de nombreuses fonctionnalités, la société a également signé une collaboration avec le rappeur Usher, dont les titres servent à animer des cours de danse virtuels. L’interprète de « Yeah » s’est même associé aux coachs sportives Emma Lovewell et Ally Love afin d’enseigner aux danseurs amateurs la chorégraphie de son titre « DJ Got Us Fallin’ in Love ». Beyoncé a aussi collaboré avec les concepteurs de l’application mobile.


Les salles de sport assombrissent les perspectives d’avenir de l’application


Alors que la réouverture des salles de sport assombrit les perspectives d’avenir de la start-up Peloton, celle-ci compte revoir les tarifs de ses équipements. L’application smartphone mise aussi sur une montée en gamme de ses contenus sportifs. Pour cela, l’entreprise se tourne vers la musique et les collaborations avec des artistes populaires. En juillet 2021, l’enseigne avait organisé son propre festival virtuel baptisé « All For One ».


Avec l’ETX Studio/AFP

label, , ,

A Propos de l'Auteur

Ajouter un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.