Snapchat propose de nouveaux Bitmoji

Snapchat mise sur l inclusivite avec des avatars en fauteuil roulant
© Photographie Courtesy of Snapchat

Pour réagir à la question d’inclusivité sur les réseaux sociaux, Snapchat lance des avatars en fauteuil roulant dédiés à ses utilisateurs autrement capables. Le but est de permettre à ceux en situation de handicap de ne plus se sentir marginalisés.


Snapchat souhaite représenter la diversité


Selon un communiqué de Snapchat, la mission des Bitmoji a toujours été de créer des personnages qui reflètent la diversité dans la communauté. La plateforme dit reconnaître avoir encore du travail à faire en ce sens, mais estime que les avatars en fauteuil roulant représentent un pas de plus dans la réalisation de l’objectif de l’application de faire de l’inclusion un élément fondamental du réseau social.


Comment utiliser les nouveaux avatars ?


Les avatars ont été créés selon les traits des utilisateurs. Ces derniers peuvent les modifier selon leurs apparences physiques. Cette nouveauté avait dans un premier temps été testée le 25 février 2021. Désormais, pour encore plus d’inclusivité, s’ajoute la possibilité de choisir des fauteuils roulants manuels. Les utilisateurs de Snapchat n’ont qu’à taper « fauteuil roulant » dans la barre de recherche via l’appli Bitmoji ou sur Snapchat. Ils doivent sélectionner l’onglet des stickers pour voir apparaître son avatar en fauteuil roulant.


Selon l’application, l’invalidité « se présente sous de nombreuses formes, visibles ou invisibles ». Snapchat estime qu’il y a beaucoup à inclure avant d’atteindre une inclusivité complète. Le réseau social a donc fait un appel à ses utilisateurs leur demandant de partager leurs retours afin de participer à l’élaboration d’autres nouveautés. Il s’agit également d’une façon de renouer avec la génération Z qui accorde beaucoup d’importance aux questions de représentations et d’accessibilité sur les plateformes sociales.


L’élaboration de cette nouveauté chez Snapchat


Alors que par le passé, Snapchat a déjà été critiqué pour son manque d’inclusivité pour les personnes handicapées, notamment les malvoyants, l’application a souhaité faire une amende honorable en travaillant avec les membres de la communauté. Pour créer cette première série de designs, l’appli a collaboré étroitement avec son conseiller en droits des personnes handicapées. Les détails comme les repose-pieds ou encore les protège-bras ont également été pris en considération par l’enseigne.


Avec l’ETX Studio/AFP

label, ,

A Propos de l'Auteur

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *