L’application passeport immunitaire testée en Estonie

Application passeport immunitaire contre la propagation du covid-19 malgre le deconfinement
© nicolas_/Istock.com

Face à la propagation du covid-19, les pays du monde entier ne cessent de trouver des solutions innovantes pour survivre à la crise sanitaire. Dernièrement, l’Estonie a conçu une application passeport immunitaire pour faciliter le retour au travail durant le déconfinement. Et apparemment, il n’est pas le seul à être intéressé par ce concept. 

L’application passeport immunitaire, pour quel intérêt ? 

Cette application passeport immunitaire permet à une personne guérie du covid-19 de certifier son immunité et son bon état de santé. Elle permet à son utilisateur d’avoir accès au résultat de son test sérologique durant une heure et de pouvoir le partager par le biais d’un code QR provisoire. L’individu pourra ainsi s’en servir auprès de son employeur pour assurer qu’il est bien en état de reprendre son poste sans risque de contaminer ses collègues. Les développeurs de cette plateforme comptent même y intégrer une section carnet vaccinal. Bien sûr, cette option ne sera concrétisée que lorsque les vaccins contre le coronavirus seront disponibles. Il s’agit là d’une innovation technologique qui contribuera à faciliter le processus du retour au travail et relancer l’activité économique du pays. 

Le pays balte lance un test de l’appli mobile 

Si certains États comme l’Allemagne ou le Royaume-Uni comptent opter pour une certification sur papier, le gouvernement estonien mise sur une version électronique avec cette appli mobile. En phase expérimentation pour le moment, l’application Immuunsuspass est censée garantir l’immunité des personnes guéries du virus et constituer une solution pour limiter la propagation de la pandémie malgré le déconfinement. Sa conception a été confiée à Transferwise et Guardtime, des entreprises elles-mêmes implantées en Estonie. Des experts de la santé membre de l’ONG Back to Work collaborent aussi avec les franchises pour mener à bien le projet. Toutefois, l’efficacité de cette application passeport immunitaire ne sera réellement affirmée que lorsque l’immunité au coronavirus sera totalement prouvée scientifiquement. Pour l’instant, l’OMS remet encore en question cette théorie, même si d’autres scientifiques affirment la véracité de cette hypothèse. Quoi qu’il en soit, l’État estonien, réputé pour ses avancés technologique, ne compte pas rebrousser chemin. D’ailleurs, le Chili envisage aussi de suivre ses pas. 

Avec l’AFP/Relaxnews

label, , , , ,

A Propos de l'Auteur

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *