Site icon Mobifun

« Dating Sunday » : trouvez l’amour le premier dimanche de l’année 

Le logo de Tinder sur smartphone, une appli de rencontre adepte du Dating Sunday.

Selon les observations, le premier dimanche de l'année serait le jour où les applis de rencontres sont les plus utilisées - Photographie Mauro PIMENTEL / AFP©

En quête de résolution Nouvel An ? Pourquoi ne pas trouver l’amour avec le « Dating Sunday » pour bien débuter 2024 ? Du premier dimanche de l’année jusqu’à la Saint-Valentin, les applications de rencontres sur mobile et web sont en effervescence. La forte activité actuelle sur Tinder en témoigne. 

« Dating Sunday » : le premier dimanche de l’année pour trouver l’amour en ligne 

Avez-vous déjà entendu parler du « Dating Sunday » ? Cela renvoie au premier dimanche de l’année où les célibataires en quête de leur moitié se ruent sur les applications de rencontres. C’est une journée exceptionnelle, pleine d’espoir et d’effervescence.  

Année après année, ce phénomène se répète. Les sites dédiés à la recherche de l’amour enregistrent une augmentation significative de leur activité ce jour-là. Les rencontres virtuelles s’intensifient. 

Ce dimanche est considéré comme le moment propice pour trouver l’amour en ligne. Dès lors, les utilisateurs affluent en masse sur les applis de rencontres, espérant trouver une connexion importante et concrétiser leurs aspirations romantiques.  

Un moyen de se mettre dans le bain des applications de rencontres dès janvier 

Pour beaucoup, janvier représente le mois de la monotonie post-fêtes. Il n’est donc guère étonnant que durant cette période, l’on cherche à se distraire et à rencontrer des gens. Cela apporte un piquant en ces temps maussades. La quête d’une rencontre, générant une dose de dopamine, devient un plaisir bienvenu.  

Il est vrai que la crainte d’entamer l’année en tant que célibataire pèse sur certains. Cela les incite à chercher des rendez-vous excitants.  

Cela explique entre autres pourquoi l’engouement pour les applications de rencontres s’intensifie dès le début de l’année. Et cette effervescence persiste jusqu’à la Saint-Valentin, six semaines plus tard. Dès lors, on peut dire que la période post-fêtes est une opportunité sérieuse pour investir le monde des rencontres en ligne. 

Chercher activement son âme sœur sur la toile comme résolution Nouvel An 

Le premier dimanche de janvier ou « Dating Sunday » intéresse clairement de nombreux célibataires. Pourquoi ? Ce jour pas comme les autres pourrait être la concrétisation de leur première résolution Nouvel An.  

Ce phénomène s’expliquerait notamment par une réflexion post-fêtes qui pousse à envisager des changements dans sa vie amoureuse. Beaucoup prennent des résolutions pour l’année à venir, promettant une approche plus intelligente et ouverte de leurs rencontres.  

 Que l’on adhère ou non aux résolutions du Nouvel An, l’idée d’un nouveau départ dans ses amours offre une perspective prometteuse. Elle motive de nombreux célibataires à se réinvestir dans la quête de leur moitié. 

Swipe et Matchs : les chiffres de Tinder pour ces rendez-vous virtuels endimanchés 

L’appli Tinder figure parmi les applications de rencontres les plus influents du moment. Il s’est permis de mesurer l’ampleur du « Dating Sunday ».  

Lors du premier dimanche de 2022, l’application a enregistré une augmentation significative de 10 % du nombre de ses célibataires par rapport à une journée ordinaire. Ses utilisateurs étaient particulièrement actifs ce jour-là, avec une hausse de 35 % des actions de balayage (« swipe ») et une augmentation marquée de 30 % des « matchs ».  

Selon les statistiques, l’engagement des utilisateurs avait monté en flèche : 12 biographies modifiées chaque seconde et 25 nouvelles photos ajoutées par seconde.  

Ces chiffres reflètent l’enthousiasme suscité par le « Dating Sunday » sur Tinder, soulignant son impact manifeste sur l’activité de l’application. 

7 janvier 2024 : à quoi doit-on s’attendre du côté de l’app du groupe Match ?  

Pour ce qui est du dimanche 7 janvier 2024, Tinder s’attend déjà à une effervescence significative. Selon le New York Post, l’app prévoit l’édition de 519 biographies et l’ajout de 2 263 photos chaque minute.  

L’application anticipe une augmentation notable de son activité, avec une hausse de 22 % du nombre de messages envoyés, une réponse plus rapide de 19,4 minutes par rapport aux autres dimanches, ainsi qu’une recrudescence de 18,2% du nombre de « likes ».  

À mesure que les utilisateurs mettent à jour leur profil, on pense qu’environ 58,7 millions de « likes » et 11,4 millions de messages supplémentaires seront échangés sur l’application par rapport au reste de l’année.  

Optimiser son profil sur mobile ou web pour le D-Day : ce qu’il faut faire 

Pour maximiser ses chances de trouver l’amour durant le Dating Sunday, il peut être utile de rafraîchir son profil affiché sur l’appli mobile ou web.  

Pour cela, on peut mettre à jour sa biographie avec ses derniers passe-temps, intérêts et objectifs. Ajouter des photos attrayantes s’avère aussi vendeur pour que les autres utilisateurs aient une petite idée de votre personnalité. Être concis et original avec une biographie de 25 mots enclenchera plus facilement la conversation.  

Autant que possible, évitez les filtres et privilégiez des photos authentiques. Le but est d’être franc sur ses intentions, que ce soit des rencontres occasionnelles ou une relation à long terme.  

Suivre ces conseils peut aider à tirer le meilleur parti du « Dating Sunday » et au-delà. 

Une tendance avantageuse pour les applis de meeting… Mais pas pour les célibataires ! 

Certes, la plupart des applications de rencontres sont globalement gratuites. Cependant, certaines ont commencé à introduire des frais pour des fonctionnalités telles que la visibilité des « likes » ou l’affinement des filtres.  

Malgré ces révisions tarifaires, Match (propriétaire de Tinder, Hinge, OkCupid et Plenty of Fish) a annoncé des prévisions de revenus inférieures aux attentes des analystes pour le quatrième trimestre 2023. Pour cause, les consommateurs célibataires ont tout bonnement réduit leurs dépenses discrétionnaires.  

Dès lors, il espère que le « Dating Sunday » pourrait inverser cette tendance, du moins jusqu’à la Saint-Valentin. 

Pour en savoir plus sur les applications mobiles, abonnez-vous à notre page Facebook.  

Avec ETX Daily Up 

Quitter la version mobile